Pandemic Protection and Response Instruction - Tekirova

Instruction de protection et d'intervention en cas de pandémie

  1. BUT:

         Le but de ce document est de ralentir / prévenir le taux de propagation d'une épidémie décrite par l'organisation mondiale de la santé comme PANDÉMIE et d’être capable de prédire ses résultats au sein de notre établissement. Conscient que toutes les précautions que nous prenons dans nos lieux de travail, qui sont les endroits les plus importants où les gens sont rassemblés et sont en contact avec de nombreuses personnes auront des effets importants sur la protection de non seulement de nos employés, mais aussi de toute la société et en particulier des familles de nos employés, il a été rédigé en tenant compte d'autres épidémies pouvant survenir dans le monde.

Bu talimat; Ekopark Trz. İnş. San.ve Tic. A.Ş. Rixos Premium Tekirova bünyesinde gerçekleşen faaliyetler esnasında meydana gelebilecek;Ekopark Trz. İnş. San.ve Tic. A.Ş. Rixos Premium Tekirova bünyesinde gerçekleşen faaliyetler esnasında meydana gelebilecek olumsuz durumlara karşı

Cette instruction vise à prendre les mesures suivantes et à exécuter les procédures suivantes contre les situations indésirables pouvant survenir lors d'activités au sein d’Ekopark Trz. İnş. San.ve Tic. A.Ş. Rixos Premium Tekirova ;

*   Précautions contre les maladies sur les lieux de travail,

*  Symptômes de la maladie sur les lieux de travail,

*   Diagnostic des épidémies sur les lieux de travail,

*   Précautions à prendre en fonction du diagnostic d'épidémie sur les lieux de travail

  • Analyser à l'avance les urgences éventuelles susceptibles de se produire et évaluer les risques potentiels à rencontrer,
  • Déterminer les équipes qui apporteront une réponse d'urgence correcte et efficace,
  • Déterminer les tâches, pouvoirs et responsabilités en ce qui concerne les urgences, y compris avant l'événement, au moment de l’intervention et après l'événement;
  • Planifier les types d'action de ces équipes,
  • Informer et former le personnel qui prendra rôle pendant l’intervention aux  urgences contres les cas extraordinaires et le reste du personnel contre les cas d’urgence.
  • Préparer le matériel et l'équipement qui seront nécessaires en cas d'urgence et en faisant leurs contrôles nécessaires les maintenir en état fonctionnel,
  • En menant des pratiques d'urgence,

Etre prêt avec tous les éléments, et ainsi ;

  • S'organiser rapidement en cas d'urgence, analyser l'urgence et prendre le cas d'urgence sous contrôle dès que possible.
  • Protéger la santé humaine et la vie humaine,
  • Empêcher la propagation de l’épidémie dans l’environnement,
  • Se conformer aux lois et règlements,
  • Assurer, pendant les cas d’urgence, la communication avec les institutions étatiques et les organisations privées concernées,
  • Éliminez le cas d'urgence le plus tôt possible et retournez aux conditions de travail normales et poursuivez le fonctionnement normal,
  • Minimiser les pertes financières et morales de l'entreprise en fournissant les éléments mentionnés ci-dessus.
  1. PORTÉE

Ce plan comprend l'annonce d'épidémie affectant la zone de travail d’Ekopark Trz. İnş. San.ve Tic. A.Ş.Rixos Premium Tekirova et toutes les autres maladies épidémiques pouvant survenir dans le monde ou les travaux de cas d'urgence pandémique pouvant survenir dans une autre région et être liées à la zone de l'installation.En cas de changements pouvant affecter les cas d’urgence déterminés sur le lieu de travail ou provoquer de nouveaux cas d’urgence, le plan d'urgence est entièrement ou partiellement renouvelé en fonction de l'ampleur de l'impact.En additon; les plans d’action d'urgence sont renouvelés selon leurs classes de danger; comme très dangereux, dangereux et moins dangereux; respectivement tous les deux, quatre et six ans.Dans cette entreprise, le plan d'action d'urgence devrait être renouvelé en AVRIL 2026 au plus tard.

Nom commercial et nom du lieu de travail : Ekopark Trz. İnş. San.ve Tic. A.Ş. Rixos Premium Tekirova

Adresse du Siège : Tekirova Mah, Şehit Er Hasan Yılmaz Cad. No: 20 Kemer / Antalya

Numéro d'enregistrement de l’entreprise: 2 5510 1 1 1084353 7 15 37 0

Classe de danger de l’entreprise: PEU DANGEREUX

Domain d'activité : 551002 - Activités des hôtels et hébergements similaires

Acil Durum Planı Hazırlama ve Yayım Süreçleri Processus de préparation et de publication du plan d'urgence

Rédigé par: Gökhan Baycan

Titre: Spécialiste de la santé et la sécurité au travail de classe C - Document No: 237561

Date de préparation: 08.04.2020

Date de validité: 08.04.2026

  1. DÉFINITIONS:

3.1. Pandémie: C'est un nom général donné aux maladies épidémiques qui se propagent sur une vaste zone comme un continent ou même sur toute la surface du monde.

    1. Manière d’assurer la sécurité: Par le biais du personnel, consultant permanent et autre personnel administratif affectés par l'établissement.
    2. Communication en cas d'urgence:

La communication sur les situations soudaines et urgentes pouvant survenir au sein de l'entreprise se fait via les téléphones fixes de l'entreprise et les téléphones portables.

    1. Contrôles périodiques:
    2. Des contrôles de santé des employés sont effectués et les entretiens et les tests périodiques de toutes sortes de machines, installations de mise à la terre et électriques et équipements similaires utilisés dans l'installation sont effectués et enregistrés de la manière et dans les délais prescrites par les réglementations légales.
       
  1. RESPONSABLES :

La personne en charge de l'instruction est le représentant de l'employeur et tous les membres du conseil d'administration de la santé et la sécurité au travail sont responsables de l'exécution de cette instruction, ainsi que les responsabilités supplémentaires sont définies dans celle-ci.Tous les employés sont responsables de la mise en œuvre des instructions du conseil de la santé et la sécurité au travail et de cette instruction.

  1. ACTIONS À PRENDRE DANS LE CADRE DE LA PANDÉMIE
    1.  TOUS LES GESTIONNAIRES DE DÉPARTEMENT:
  • Selon l'évolution de l'épidémie, les employés peuvent entreprendre plus d'une tâche et / ou travailler à différents emplacements, si nécessaire.Afin de gérer correctement ces changements et assurer la continuité des actions, des scénarios contre toutes sortes de négativités sont mis en place par les chefs des départements et la planification des tâches et des travailleurs est faite. La continuité du travail est assurée en donnant au personnel concerné la formation nécessaire par leur superviseur.
  • Avec la recommandation du médecin du travail, les employés qui souffrent d'une maladie chronique et à haut risque de tomber malades peuvent travailler à domicile.
  • Le travail à domicile ou le travail partiel à domicile n'est pas une pratique de congé ou de vacances,il est appliqué pour éviter que nos employés ne soient affectés par le cas d'urgence.Pour cette raison, vous ne vous trouvez pas dans les endroits bondés (centres commerciaux, transports en commun, etc.) qui présentent un risque lors du travail à domicile.
  • Les ordinateurs portables et les téléphones fixes de l'entreprise doivent être disponibles pour le travail à domicile ou le travail partiel à domicile, une connexion Internet continue doit être fournie et les employés doivent être accessibles.
  •  Les employés qui travailleront à domicile et en partie à domicile poursuivent leur travail conformément au protocole de travail à distance qu'ils ont signé.
  • Les employés qui sont en service a l’extérieur et qui effectueront des tâches qui nécessitent un contact avec plus de personnes sont sélectionnés parmi le personnel qui ne souffre pas de maladies chroniques et qui est âgé de 18 à 40 ans.
  • Le processus d'arrêt du service de l'installation dépend de la décision de quarantaine régionale ou nationale prise par les autorités officielles.À la suite des notifications officielles effectuées, le travail / service est arrêté et les mesures pour la sécurité de l'installation sont déterminées et exécutée par décision de l'autorité locale.
  • La décision de supprimer la quarantaine sera mise en œuvre dès notification par l'Autorité Locale à la «Direction Générale» de l'installation.La direction générale de l'établissement doit informer tous les responsables de service par téléphone / e-mail et s'assurer que leurs équipes sont prêtes à travailler.
  1. COMITÉ D'URGENCE (CONSEIL DE SST):
  • Le comité d'urgence en cas de pandémie est composé de membres du conseil supérieur de SST défini sur le lieu de travail. Les membres sont répertoriés dans la liste des membres du conseil de SST.
  • Toutes les actions liées à l'urgence doivent être discutées et décidées par le Conseil.
  •  La mise en œuvre et le maintien de toutes les actions décidées par le Conseil seront suivis et supervisés par les membres du Conseil de SST (Comité d'urgence).
  • En cas d'urgence, le ministère de la Santé doit être contacté par le médecin du travail, le ministère de la Famille et du Travail par le service des ressources humaines et les forces de sécurité doivent être contactées par le service de sécurité.
  • Les décisions du Conseil sont publiées sous forme numérique et envoyées par courrier électronique aux personnes concernées.
  1. DÉPARTEMENT DE QUALITÉ ET DE PROTECTION PERTINENT:

· Des affiches informatives relatives aux symptômes de la maladie pandémique doivent être affichées et divers matériels d'information tels que des dépliants, etc. doivent être distribués, et le personnel doit être formé.

• Les zones à usage commun (toilettes, aires de repos, etc.) doivent être vérifiées quotidiennement par le personnel de santé du lieu de travail et toute non-conformité doit être immédiatement éliminée.

• Les désinfectants pour les mains dans l'établissement doivent être vérifiés quotidiennement par le personnel de santé du lieu de travail et toute non-conformité doit être immédiatement éliminée.

• En cas de détection d'une personne souffrant de toux, de fièvre (38 °C et plus) et de difficultés respiratoires, cette personne doit être examinée par le médecin du travail et référée aux établissements de santé si nécessaire.

• Le service de protection compétent évaluera la mise en œuvre des mesures prévues dans le cadre du «Plan d'urgence et d'action de protection contre la pandémie», et informera et consultera le Comité d'urgence concernant les mesures supplémentaires nécessaires contre la propagation croissante de la maladie dans toute la province et le pays.

8. LES 16 RÈGLES À RESPECTER SUR LE LIEU DE TRAVAIL POUR SE PROTÉGER CONTRE LE CORONAVIRUS SONT LES SUIVANTES:

Cette liste de 16 règles doit être respectée, les images nécessaires doivent être affichées dans les zones pertinentes ainsi que des réunions d'information doivent être organisées.

go to active tab

8. LES 16 RÈGLES À RESPECTER SUR LE LIEU DE TRAVAIL POUR SE PROTÉGER CONTRE LE CORONAVIRUS SONT LES SUIVANTES:

Cette liste de 16 règles doit être respectée, les images nécessaires doivent être affichées dans les zones pertinentes ainsi que des réunions d'information doivent être organisées.

go to active tab

8. LES 16 RÈGLES À RESPECTER SUR LE LIEU DE TRAVAIL POUR SE PROTÉGER CONTRE LE CORONAVIRUS SONT LES SUIVANTES:

Rouge - Cas suspect

Orange - Les travailleurs de quarts, Personnel, Opérateurs, Personnel de sécurité, Personnel affecté à l'extérieur de la ville / du pays

Jaune - Personnel de nettoyage de site / bâtiment, Visiteurs, Personnel affecté hors site (achats, etc.)

Bleu - Employés administratifs et autres

go to active tab

  1. MESURES D'URGENCE SELON LA PYRAMIDE D'ÉVALUATION DES RISQUES PANDÉMIQUES:

10.1. GROUPE À FAIBLE RISQUE

10.1.1. MESURES GÉNÉRALES POUR TOUS LES EMPLOYÉS, Y COMPRIS LES SOUS-EMPLOYEURS:

  • Les employés doivent se laver les mains pendant 20 secondes avec de l'eau et du savon, ou dans les cas où l'eau et du savon ne sont pas disponibles, utiliser des désinfectants à base d'alcool avant d'entrer sur le lieu de travail après être descendu de la navette ou des transports publics, après avoir touché un corps étranger de l'extérieur du lieu de travail ou un objet qui entre en contact avec d'autres (comptoirs, tables basses, poignées de porte, etc.), après s'approcher à moins de 2 m d'une personne qui présente des symptômes d'infection des voies respiratoires (toux, éternuements, écoulement nasal, fièvre, malaise, difficulté respiration). La bouche, le nez et les yeux ne doivent jamais être touchés sans se laver les mains au préalable.
  •  Tous les espaces communs (toilettes, salle à manger, vestiaires, aires de repos, etc.) doivent être désinfectés quotidiennement avec du liquide de nettoyage.
  • Le liquide de nettoyage doit être préparé en mélangeant 10 ml d'eau de javel avec 5 l d'eau.

· Il est interdit de serrer la main, de serrer dans ses bras, d'embrasser ou de se livrer à tout type de salutation impliquant un contact.

· Lorsque vous toussez ou éternuez, la bouche et le nez doivent être recouverts d'une serviette jetable ou à l'intérieur du coude dans les cas où une serviette jetable n'est pas disponible.

· Il doit y avoir une distance d'au moins 1 m entre les employés pendant le travail, dans la mesure du possible.

· La distance sociale doit être maintenue pendant les repas et les pauses.

·  Toutes les zones intérieures doivent être ventilées fréquemment.

· Une alimentation équilibrée et saine doit être suivie pour renforcer le système immunitaire. Les employés doivent dormir suffisamment. Les aliments doivent être soigneusement lavés avant d'être consommés.

·Même si une infection ordinaire des voies respiratoires supérieures est détectée, ces personnes devraient travailler à domicile ou s'isoler à la maison jusqu'à la guérison.

 ·Toute formation interne et externe pré-planifiée sur le lieu de travail sera suspendue jusqu'à nouvel ordre. Cela ne s'applique à aucune formation informative sur la pandémie. La méthode et le lieu de la formation seront décidés par le médecin du travail (en plein air, si possible).

·Toutes les réunions avec des tiers participants (fournisseurs, clients, etc.) doivent être reportées à une date ultérieure, dans la mesure du possible.

· Les réunions prévues dans l'établissement doivent être annulées. Dans les cas où une réunion est absolument nécessaire, le nombre de participants doit être limité et la durée doit être courte.

· Dans toutes les réunions, les outils numériques devraient être privilégiés en fonction de l'infrastructure et des installations.

· Des marques doivent être tracées sur le sol pour assurer une distance de sécurité de 1 m dans les lignes de repas et tous les employés sont tenus de suivre cette règle.

· Des assiettes jetables, des fourchettes, des cuillères et du sel et du poivre à usage unique doivent être utilisés. Le pain doit être servi dans des sacs à portion individuelle.

· L'installation sociale doit être fermée pour utilisation. Les équipements d'usage courant et récréatifs susceptibles de provoquer une contamination croisée (billard, baby-foot, etc.) ne doivent pas être utilisés.

En plus de la salle à manger du personnel, les navettes et les logements doivent être désinfectés quotidiennement au peroxyde d'hydrogène et les bureaux doivent être désinfectés chaque semaine.

· Les vêtements du personnel doivent être changés quotidiennement. Le linge doit être lavé à au moins 60-90 oC.

· Les entrées et sorties doivent être contrôlées. L'entrée et la sortie peuvent être interrompues sauf dans les cas obligatoires.

·Le port d'un masque est obligatoire pour tout le personnel en tout temps. Dans les cas où il n'est pas possible pour le personnel de travailler tout en maintenant une distance sociale, une visière doit être utilisée en plus du masque, bien que le port d'un masque soit plus important. Les masques doivent être remplacés plusieurs fois dans la journée.

10.1.2. EMPLOYÉS DE BUREAU:

· Les utilisateurs d'articles partagés au bureau doivent se laver et se désinfecter les mains toutes les heures.

· Les bureaux doivent être ventilés toutes les heures, laissant entrer l'air frais.

      1. CHAUFFEURS ET PILOTES DE BUGGY:
  • L'équipement qui entre en contact avec les mains comme le volant, les boutons de commande, etc. doit être nettoyé avec un liquide de nettoyage avant utilisation.
  • Un produit chimique à base de chlore doit être utilisé comme liquide de nettoyage.
  • Le personnel doit se laver les mains avant et après le nettoyage.
  • Des gants doivent être utilisés pendant le nettoyage.
    1. GROUPE À RISQUE MODÉRÉ:
      1. PERSONNEL DE NETTOYAGE DU SITE, DU BÂTIMENT, DE L’INSTALLATION :

· Le personnel doit se laver les mains avant et après le nettoyage.

·  Des gants doivent être utilisés pendant le nettoyage.

·  Un produit chimique à base de chlore doit être utilisé comme liquide de nettoyage.

· Les équipements qui entrent fréquemment en contact avec les mains comme les poignées de porte, les balustrades, les boutons électriques, les téléphones de bureau, les claviers d'ordinateur, les panneaux de commande des imprimantes, etc. doivent être nettoyés quotidiennement à l'aide d'un désinfectant.

      1. VISITEURS:

·  L'accès à l'installation sera limité aux employés et aux visiteurs à des fins professionnelles uniquement.

·  L'accès à l'installation doit être effectué de manière contrôlée. Des mesures de la température corporelle doivent être effectuées pour chaque visiteur. Le bureau de santé doit être informé de ceux qui présentent des symptômes.

      1. PERSONNEL ASSIGNÉ HORS SITE:

· Les plans de voyage à l'intérieur de la ville et les réunions à l'extérieur de l'établissement sont soumis à l'autorisation du directeur général.

·  Le personnel qui sort de l'établissement pour des raisons professionnelles doit éviter les espaces bondés.

·  Les plans de voyage à l'intérieur de la ville doivent être revus et doivent être évités, sauf si nécessaire.

·  Les transports publics doivent être évités, si possible, et les véhicules de société disponibles doivent être utilisés à la place.

    1. GROUPE À HAUT RISQUE:
      1.  PERSONNEL DE SÉCURITÉ:

· Ceux qui présentent des symptômes tels qu'une forte fièvre, une toux sèche, etc. ne sont pas autorisés sur le site et les unités autorisées doivent être informées.

 · Le personnel qui reçoit les documents des conducteurs de véhicules doit se laver ou se désinfecter fréquemment les mains.

· Le personnel de sécurité chargé des procédures d'entrée doit se laver ou se désinfecter fréquemment les mains.

· Le personnel de sécurité doit porter des masques et des gants pendant la mesure de la température corporelle et la fouille corporelle.

· Appareils partagés tels que ordinateur, radio, télécommande, etc. doit être nettoyé fréquemment et le personnel doit se laver ou se désinfecter les mains après utilisation.

      1.  LES TRAVAILLEURS DE QUARTS:

·Il est obligatoire pour tout le personnel de quart de porter un masque.

· Le contact manuel entre les travailleurs postés doit être évité.

· Les travailleurs doivent se désinfecter les mains lorsqu'ils se déplacent d'un espace de travail à un autre.

· Les aliments et boissons offerts pendant le travail ne doivent pas être consommés.

· Les travaux pendant les opérations par équipes doivent être exécutés avec un personnel minimum et pour une durée minimale.

· Les contacts avec les clients et les employés des zones suspectes doivent être évités.

      1.  TRAVAILLEURS D'OPÉRATION/ OPÉRATEURS

·Il est obligatoire pour tout le personnel de quart de porter un masque.

· Le contact manuel entre les ouvriers doit être évité.

·Les travailleurs doivent se désinfecter les mains lorsqu'ils se déplacent d'un espace de travail à un autre.

· Les aliments et boissons offerts pendant le travail ne doivent pas être consommés.

· Les travaux pendant les opérations doivent être exécutés avec un personnel minimum et pour une durée minimale.

· Les contacts avec les clients et les employés des zones suspectes doivent être évités.

      1. PERSONNEL ASSIGNÉ À L'EXTÉRIEUR DE LA VILLE / DU PAYS:

· Tous les voyages d'affaires nationaux et internationaux sont suspendus jusqu'à nouvel ordre.

·  Ceux qui effectuent des voyages obligatoires tels que le retour de l'étranger doivent travailler de chez eux pendant 14 jours.

· Si nécessaire, il doit être assuré que ces personnes restent en quarantaine à domicile avec les instructions du médecin du travail et l'approbation de la direction.

· Les vols connectés doivent être évités pour les voyages de retour afin de minimiser le risque d'infection.

·  Les espaces bondés doivent être évités dans les aéroports.

·  Les produits qui entrent en contact avec d'autres dans des endroits tels que des hôtels, des avions, des bus, etc. ne doivent pas être consommés.

· Les espaces bondés doivent être évités pendant les pauses pendant le voyage, les aliments préalablement préparés doivent être consommés et la distance sociale appropriée de 2 m doit être maintenue.

    1. Cas suspects et confirmés

10.4.1  Salles et personnel d'isolement

Le nombre de chambres d'isolement spécifié dans la réglementation pertinente doit être préparé pour l'isolement. De plus, un vestiaire séparé doit être attribué au personnel pour desservir ces salles. Les chambres d'isolement sont ... (insérez les numéros des chambres d'isolement de votre hôtel). 2 pièces adjacentes à la salle d'isolement de chaque côté doivent être laissées vides. Les noms du personnel pour desservir ces salles seront déterminés comme spécifié dans le règlement numéroté 2020/6 du 01.07.2020 par le Ministère du Tourisme. Ce personnel doit signer des protocoles additionnels et recevoir une formation supplémentaire sur la protection Covid-19.Lorsque le service est démarré, le formulaire de contrôle du personnel des salles de quarantaine doit être rempli par chambre.Une fois que ce personnel a commencé son service de chambre d'isolement, il doit être examiné quotidiennement par le médecin du travail.

Au moins 20 masques FFP2 / 3 ou équivalents, 3 lunettes médicales ou visières intégrales, 15 combinaisons médicales (à capuche), 1 paquet de gants, 1 thermomètre doivent être fournis pour chaque chambre d'isolement. Les masques, combinaisons et lunettes / visières à utiliser pour le processus d'isolement doivent être disponibles dans le vestiaire du personnel pour une utilisation en cas de cas éventuel. Le personnel doit mettre et enlever ses vêtements dans le vestiaire d'isolement. Les vêtements / EPI doivent être jetés après chaque sortie de la salle d'isolement.

      1. Cas possible / confirmé:

Cas suspect parmi le personnel

Le personnel présentant une forte fièvre au moyen de caméras thermiques ou de mesures manuelles de la température ou d'autres symptômes du Covid-19 (éruption cutanée, rougeur de la peau, toux, incapacité à goûter / sentir) doit d'abord porter un masque et des gants. Ensuite, l'infirmerie sera informée pour leur permettre de prendre les mesures nécessaires. Le médecin du travail doit être avisé et le personnel est conduit à l'infirmerie accompagné du chef de service ou du superviseur. Les personnes qui accompagnent le cas suspect porteront un masque, une visière et des gants.

Si, après l'examen par le médecin du travail, il est décidé que le personnel est soupçonné d'avoir Covid-19, le personnel doit être transféré à l'hôpital sous la supervision du médecin du travail. Le cas doit être signalé au chef d'équipe de la protection contre la pandémie, au directeur des ressources humaines et à l'expert en SST par le chef de service. Le centre d'appel 184 du ministère de la Santé doit être appelé et les instructions données par les fonctionnaires doivent être suivies. Les mesures prescrites par la ou les autorités compétentes concernées doivent être mises en œuvre.

S'il est révélé que le personnel a une autre maladie après l'examen à l'hôpital, ce personnel ne doit pas venir travailler jusqu'à ce qu'il se soit remis de la maladie. Le résultat doit être rapporté par le chef de service au chef d'équipe de la protection contre la pandémie, au directeur des ressources humaines et à l'expert en SST.

Cas confirmé parmi le personnel

Une fois qu'il est confirmé que le personnel a été infecté par Covid-19, une liste des employés de premier degré et des clients qui auraient pu entrer en contact avec ce personnel doit être préparée. Les noms de ces personnes seront notés dans les chambres d'isolement en portant des masques et des gants avant l'arrivée de l'équipe de filiation du ministère de la Santé à l'hôtel. Pour les employés de premier degré et les clients qui auraient pu entrer en contact avec ce personnel, le centre d'appels 184 du ministère de la Santé doit être appelé et les instructions données par les fonctionnaires doivent être suivies. Un espace suffisant pour au moins 6 personnes, doté d'une bonne ventilation naturelle et répondant aux règles de distanciation sociale sera préparé pour l'équipe de filiation. Dans Rixos Premium Tekirova, cet espace est le Gocek Meeting Hall.

Le personnel identifié comme à faible risque par l'équipe de filiation sera renvoyé au travail après approbation de la direction de l'hôtel. Le personnel identifié comme présentant un risque moyen ou élevé doit être envoyé en isolement en dehors du lieu de travail. Le responsable des ressources humaines doit organiser le statut de congé de ce personnel (pour les clients, voir la section sur les clients).

Les zones où le personnel confirmé infecté travaille et entre en contact sur le lieu de travail et la salle d'isolement doivent être maintenues fermées pendant 24 heures, puis désinfectées au peroxyde d'hydrogène.

Si ce personnel utilise les installations d’hébergement de l’hôtel, la chambre d’hébergement reste fermée pendant 14 jours. Au bout de 14 jours, les produits textiles tels que les housses de couette et les serviettes doivent être lavés séparément de ceux des autres membres du personnel et le local doit être ouvert pour utilisation après désinfection au peroxyde d'hydrogène.

Le personnel restera chez lui pendant la durée de la quarantaine après le traitement. Avec l'approbation de la direction de l'hôtel, le personnel et le personnel étrangers jugés comme n'ayant aucun endroit où rentrer dans leur pays d'origine peuvent séjourner dans une chambre d'isolement. Pendant cette période, le responsable des ressources humaines enverra les rappels nécessaires au personnel pour obtenir un rapport du médecin de famille.

Après le traitement, le personnel doit retourner au travail après avoir informé l'employeur et soumis un rapport (de retour au travail) émis par le fournisseur de soins de santé. Sur demande, le médecin du travail examinera le personnel.

Cas suspect parmi les clients

Les clients présentant une forte fièvre au moyen de caméras thermiques ou de mesures manuelles de la température ou d'autres symptômes de Covid-19 (éruption cutanée, rougeur de la peau, toux, incapacité à goûter / sentir) doivent être informés de la situation conformément aux instructions de communication avec les clients soupçonnés d'avoir Covid-19, et ces clients doivent recevoir un masque et des gants.Ensuite, l'infirmerie sera informée pour leur permettre de prendre les mesures nécessaires. Le médecin du travail doit être averti et le client est conduit à l'infirmerie accompagné du directeur ou du superviseur GR.Les personnes qui accompagnent le cas suspect porteront un masque, une visière et des gants.

Si, après l'examen par le médecin du travail, il est décidé que le client est soupçonné d'avoir Covid-19, le client doit être transféré à l'hôpital sous la supervision du médecin du travail. Le cas doit être signalé au chef de l'équipe de protection contre la pandémie par le gestionnaire des ressources génétiques. Le centre d'appel 184 du ministère de la Santé doit être appelé et les instructions données par les fonctionnaires doivent être suivies. Les mesures prescrites par la ou les autorités compétentes concernées doivent être mises en œuvre.

S'il est révélé que le client a une autre maladie après l'examen à l'hôpital, la procédure Rixos correspondante doit être suivie jusqu'à ce que le client se rétablisse de la maladie. Le résultat doit être signalé au chef de l'équipe de protection contre la pandémie par le gestionnaire des ressources génétiques.

Cas confirmé parmi les clients

Une fois qu'il est confirmé que le client a été infecté par Covid-19, une liste des employés de premier degré et des clients qui auraient pu entrer en contact avec le client doit être préparée. Les noms de ces personnes seront notés dans les chambres d'isolement en portant des masques et des gants avant l'arrivée de l'équipe de filiation du ministère de la Santé à l'hôtel. Pour les employés de premier degré et les clients qui auraient pu entrer en contact avec ce personnel, le centre d'appels 184 du ministère de la Santé doit être appelé et les instructions données par les fonctionnaires doivent être suivies. Un espace suffisant pour au moins 6 personnes, doté d'une bonne ventilation naturelle et répondant aux règles de distanciation sociale sera préparé pour l'équipe de filiation.

L'agence du client est informée par le responsable GR.

La manière dont les clients continueront leurs vacances sera déterminée en fonction de la décision de l'équipe de filiation pour chaque client (pour le personnel, voir ci-dessus). Les clients qui restent dans la même chambre que le client qui s'est avéré positif pour Covid-19, mais doivent être conduits dans la chambre d'isolement jusqu'à leur départ s'ils sont jugés négatifs pour Covid-19. Les zones où le client confirmé avoir été infecté entre en contact et la salle doit être maintenue fermée pendant 14 jours, puis désinfectée au peroxyde d'hydrogène. Au bout de 14 jours, les produits textiles tels que les housses de couette et les serviettes seront lavés séparément de ceux des autres clients. Le local doit être ouvert pour utilisation après désinfection au peroxyde d'hydrogène.

Retour du client à l'hôtel après le traitement

Les clients résidant en Turquie ne seront pas autorisés à retourner à l'hôtel après le traitement. Leurs effets personnels seront récupérés par eux-mêmes ou de préférence par leurs proches après le traitement. Les personnes qui ne résident pas en Turquie doivent être conduites dans une chambre d'isolement après avoir signé le formulaire d'engagement de la chambre d'isolement post-Covid-19, à condition que le fournisseur de soins de santé publie un rapport indiquant qu'il est approprié pour le client de retourner à l'hôtel ( le formulaire est une obligation légale, s'il n'est pas signé, l'inscription du client ne peut pas être complétée et l'agence en est informée).

Les problèmes doivent être signalés au chef de l'équipe de protection contre la pandémie avant l'arrivée du client à l'hôtel. La sécurité doit escorter le client du véhicule (ou de l'ambulance) à la chambre, mais ne doit pas entrer dans le véhicule / l'ambulance. Les services compétents assisteront le client lors de l'entrée (le client n'est pas conduit à la réception). Le responsable de la sécurité maintiendra du personnel dans la zone pour s'assurer que le client ne quitte pas la chambre pendant son séjour.Dans le cas où la date de départ du client se termine avant le permis de vol, une demande de chambre gratuite doit être faite au siège social en soumettant les documents pertinents conformément à la procédure de chambre gratuite.

Service aux salles d'isolement

      Le personnel devant desservir les chambres d'isolement doit mettre et retirer l'EPI dans le vestiaire du personnel attribué à côté des chambres d'isolement. L'EPI correspondant doit également être conservé dans cette pièce.

            Le service de restauration et de boissons doit être entièrement fourni avec des matériaux jetables. Les articles doivent être laissés à la porte. Il sera demandé au client de laisser les articles vides dans un sac poubelle.

Avant que le HK n'entre dans la pièce, le service GR appelle le client pour s'assurer que la porte du balcon et les fenêtres sont ouvertes pour assurer la ventilation. Il sera demandé aux clients de se rendre sur le balcon. HK doit désactiver la climatisation à son entrée dans la pièce. La climatisation doit rester éteinte jusqu'à ce que le HK quitte la pièce. Il sera demandé au client de mettre les serviettes et les draps usagés dans un sac poubelle fourni au préalable. HK mettra de nouvelles serviettes et de nouveaux draps. Le nettoyage des locaux et des toilettes doit être effectué.

Avant que le personnel technique n'entre dans la salle, le service GR appelle le client pour s'assurer que la porte du balcon et les fenêtres sont ouvertes pour assurer la ventilation. Il sera demandé aux clients de se rendre sur le balcon. Le personnel technique doit éteindre la climatisation à son entrée dans la salle. La climatisation doit rester éteinte jusqu'à ce que le personnel technique quitte la salle.

  1. COMMUNICATION AVEC LES AUTORITÉS INTERNES ET EXTERNES EN CAS D'URGENCE:

Les numéros qui peuvent être nécessaires en cas d'urgence figurant sur la liste des numéros de téléphone d'urgence doivent être affichés dans des endroits accessibles à tous et doivent être tenus à jour.

Outre le téléphone, les équipes d'urgence doivent également assurer la communication intragroupe via les radios mises à la disposition des chefs d'équipe.

COMMUNICATION INTERNE

PERSONNE A APPELER

Médecin

Directeur général

Directeur des Ressources Humaines

NUMÉRO DE POSTE

6900 – 6901 / 0533 705 2837

0530 637 3110

5580 / 0530 644 8176

Remarque: les appels doivent être effectués sur instruction du représentant de l'employeur.

COMMUNICATION EXTERNE

INSTITUTIONS À APPELER

LE CENTRE D'APPEL DU MINISTÈRE DE LA SANTÉ

SERVICE D'URGENCE

NO TÉL.

184

 

 

112

  1. VÉHICULES ET HÔPITAUX           QUE LES PATIENTS ET LES BLESSÉS SERONT TRANSFÉRÉS:
  • Les patients et blessés seront envoyés dans les établissements de santé au moyen d'un véhicule de société ou par ambulance.
  •  L'employeur / représentant de l'employeur veille à ce qu'il y ait toujours un véhicule sur le lieu de travail pendant les heures de travail.
  1. NUMÉROS DE TÉLÉPHONE D'URGENCE
  •  184 (Centre d'appels du ministère de la Santé)
  •  Le numéro de téléphone à utiliser dans tous les cas d'urgence est le 112 (ambulance, pompiers, police, gendarmerie).
  1. FORMATION ET PRATIQUES/EXERCICES:

Formation

  • Le personnel doit recevoir une formation sur tous les cas d'urgence pouvant survenir et définis dans ce plan.
  • Le directeur commercial sera responsable de la préparation, de la planification et de la prestation de la formation.
  • Les équipes constituées pour les cas d'urgence doivent recevoir une formation et être informées de leurs tâches.
  • L'autorité compétente doit organiser une «FORMATION D'INTERVENTION D'URGENCE» contre les cas d'urgence sur le lieu de travail et des registres de cette formation doivent être conservés.
  • Le personnel doit recevoir une «FORMATION AUX PREMIERS SECOURS» couvrant les informations de base et des enregistrements de cette formation doivent être conservés.

Pratiques/exercices:

• Les exercices liés à tous les cas d'urgence pouvant survenir et définis dans ce plan doivent être réalisés avec le personnel.

• Les exercices doivent être réalisés au moins une fois par an par la direction.

• Après chaque exercice, les formulaires de formation pertinents doivent être remplis et un rapport détaillé avec des photos de l'exercice doit être préparé. Ces rapports doivent contenir une liste signée du personnel participant à l'exercice.

  1. PRATIQUES/EXERCICES EN CAS D'URGENCE:
     
    1. Vérifier les mesures prises et la manière d'agir contre la pandémie
  • Les mesures prises contre la pandémie doivent être constamment contrôlées et l'équipement doit toujours être prêt à l'emploi. Un exercice doit être effectué (pour 1 membre du personnel et 1 cas de client) pour assurer la préparation aux urgences, l'adéquation et la connaissance de la méthode et une bonne compréhension de la procédure. Le personnel et les gestionnaires doivent surveiller l'équipe de lutte contre la pandémie pendant l'exercice et les registres nécessaires doivent être conservés. Les dossiers doivent être soumis à la direction générale avec les éventuels domaines d'amélioration.
  • Les zones d’entrée des ambulances ne doivent pas être occupées,
  • Une zone de quarantaine doit être définie dans l'établissement,
  • Tout le personnel doit être informé des numéros de téléphone et de la manière d'agir en cas de maladie.
  • Centre d'appels du ministère de la Santé: 184
  • L'appel d'incendie à l'hôpital ou au poste de police doit être effectué comme suit:

«J'appelle d’Ekopark Trz. İnş. San.ve Tic. A.Ş. Rixos Premium Tekirova. Notre adresse est Tekirova Mahallesi, Şehit Er Hasan Yılmaz Caddesi, No: 20 Kemer / Antalya.

Un patient Covid-19 a été détecté dans notre bâtiment à ....... (heure). Les plaintes du patient comprennent ........... (toux, fièvre, etc.). »

MESURES À PRENDRE EN CAS DE COUVRE-FEU NATIONAL et/ou RÉGIONAL / RESTRICTION DE VOYAGE INDIVIDUELLE:

         Le couvre-feu / la restriction de voyage individuelle commence par la notification faite à l'établissement par les autorités compétentes. Bien que le couvre-feu / la restriction de voyage individuel soit une mesure visant à protéger la santé publique et s'applique à tous les citoyens, les activités commerciales peuvent être exemptées de cette restriction si le pays / la région satisfait aux exigences minimales. En fonction des statuts d'exemption de l'établissement, les mesures à prendre en plus du couvre-feu / de la restriction de déplacement individuel sont indiquées ci-dessous. En plus de ces mesures, des mesures supplémentaires à ordonner par les autorités compétentes seront également mises en œuvre.

  1. MESURES À PRENDRE EN CAS DE FONCTIONNEMENT CONTINU DU SITE:
  • La direction générale décidera qui sera affecté sur le site et les autorisations et approbations nécessaires devront être obtenues auprès des autorités compétentes.
  • Personne ne sera autorisé à entrer sur le site sans l'approbation des autorités compétentes. Le service de sécurité fera preuve du plus grand soin à cet égard. Le responsable de la sécurité suivra personnellement le processus pertinent sur place.
  • Le service des ressources humaines est chargé de coordonner l’entrée et la sortie du personnel, le transport, l’approvisionnement en nourriture et boissons et de garantir des conditions d’hygiène minimales.
  • Dans ce contexte, en particulier les superviseurs de service, l'expert SST et le médecin du travail doivent apporter le soutien nécessaire au service RH.
  • Des mesures préventives doivent être prises en identifiant les cas de risque possibles en mesurant la température corporelle de ceux qui pénètrent sur le site. Les mesures doivent être effectuées par le personnel de sécurité (entrée) sous la direction et la supervision du médecin du travail.
  • Ceux dont la température corporelle est supérieure à 37,6 oC doivent être immédiatement référés au bureau de santé au travail et notifiés à l'autorité compétente. La personne doit être isolée par le service de santé au travail et transférée au prestataire de soins de santé concerné.
  • Le bureau de santé au travail peut mesurer la température corporelle du personnel en service pendant les heures de travail de manière aléatoire.
  • Dans le cas où les résultats des tests des employés en service sur le site et / ou des membres de leur famille, les instructions et décisions des autorités compétentes (ministère de la Santé, ministère du Travail, etc.) concernant le fonctionnement de l'installation doivent être suivies. Si l'opération doit se poursuivre conformément aux mesures prises par les autorités, la température corporelle de l'ensemble du personnel doit être mesurée quotidiennement par le bureau de santé au travail.
  • Dans le cas où les autorités décideraient de mettre fin à l'exploitation de l'installation en raison d'événements expliqués ci-dessus et que l'installation serait déclarée zone de quarantaine, les mesures définies au point 18 du présent plan seront mises en œuvre.
  • Les mesures susmentionnées doivent être maintenues par tous les employés jusqu'à la levée du couvre-feu / restriction de déplacement individuel.
  • Une fois le couvre-feu / restriction de déplacement individuel levé, les mesures spécifiées dans le PLAN D'INTERVENTION ET D'ACTION D'URGENCE DE PROTECTION PANDÉMIQUE seront mises en œuvre jusqu'à nouvel ordre.
  1. MESURES À PRENDRE EN CAS D'INTERRUPTION DU FONCTIONNEMENT DU SITE:
  • L'opération doit être arrêtée à la date et à l'heure spécifiées dans la notification par les autorités compétentes. Jusqu'à cette date et heure, tout le personnel doit être retiré du site de manière contrôlée.
  • Les noms du personnel de sécurité, du service technique, de la comptabilité, des ressources humaines, du jardin, de l'entretien ménager, de la cuisine qui doivent rester en service sur le site sont déterminés par les chefs de service concernés sous la coordination de la direction générale et les permis nécessaires pour le personnel doivent être obtenu auprès des autorités compétentes.
  • Après la cessation des travaux à la date et à l'heure spécifiées, l'accès à l'installation sera totalement interdit, sauf pour le personnel de service.
  • En cas de demande d'entrée-sortie inhabituelle / inattendue sur le site, cet accès doit être fourni avec l'approbation du directeur général, avec l'autorisation des forces de l'ordre, et sous la supervision du directeur de la sécurité.
  • Tous les employés du service doivent quitter le site en prenant les mesures générales de sécurité et de SST dans leurs zones de travail à la date et à l'heure déterminées par la haute direction de l'établissement.
  • Avant de quitter le site, les mesures générales de sécurité et de SST décrites ci-dessous doivent être respectées sous la supervision du superviseur du service concerné et tout le personnel est obligé de prendre de telles mesures.
  1. MESURES DE SÉCURITÉ GÉNÉRALE ET DE SST À PRENDRE:
  • Les appareils électroniques qui ne sont pas utilisés dans les zones de travail doivent être éteints et ne doivent pas rester branchés.
  • Les portes et fenêtres des zones de travail doivent être fermées.
  • Dans le cas où le processus prend du temps, les objets personnels qui peuvent être nécessaires et les matériaux qui peuvent se gâter tels que la nourriture et les ordures ne doivent pas être laissés dans les bureaux / zones de travail.
  • Les matériaux susceptibles de provoquer un incendie ne doivent pas être conservés dans les bureaux ou les zones de travail.
  • Ces matériaux doivent être stockés et enfermés dans des zones de stockage appropriées dans des zones telles que l'atelier technique, etc.
  • Les mesures nécessaires doivent être prises en cas de conditions météorologiques variables conformément aux «Instructions d'exploitation en cas d'événements météorologiques défavorables / inhabituels».
  • En cas de changement des adresses et des coordonnées des employés dans ce processus, le chef de service et le service des ressources humaines en seront informés.
  • Les employés ne doivent pas quitter leur domicile sauf en cas de nécessité absolue (pour se procurer des médicaments, de la nourriture et des produits de nettoyage, etc.).
  • Il est conseillé aux employés de ne pas quitter la ville en cas d'appels d'urgence.
  1. RAPPORT
  • Après l'intervention d'urgence et la normalisation, un rapport sera préparé par le service qualité après examen détaillé.
  • Ce rapport soutenu par des photographies sera complété par les commentaires de chaque niveau de l'organisation.
  • Ce rapport servira de base à l'exécution des actions correctives, préventives et des procédures d'assurance-compensation.
  1. RENOUVELLEMENT DU PLAN D'URGENCE
  • En cas de changements susceptibles d'affecter des urgences définies ou de provoquer l'apparition de nouvelles urgences sur le lieu de travail, le plan d'urgence peut être entièrement ou partiellement révisé en fonction de l'ampleur de l'impact.
  • Nonobstant les conditions spécifiées dans le premier paragraphe, les plans d'action d'urgence doivent être renouvelés tous les deux, quatre et six ans pour les lieux de travail classés respectivement très dangereux, dangereux et moins dangereux.

Documents et registres pertinents

Dossier

Formulaire d'engagement du client de la chambre d'isolement après Covid-19

Protocole du personnel de la salle d'isolement

Formulaire de contrôle du personnel de la salle d'isolement

Formulaire d’exercice (format libre)

Responsable

Relations clients

 

Ressources humaines

Responsable de département associé


Responsable qualité

Durée d’archive

2 ans

 

2 ans

2 ans



2 ans